Pensez a laisser un commentaire, une surprise vous attend !

Les personnes âgées sont fréquemment sujettes aux , c’est aussi le cas de beaucoup de jeunes adultes.
Les causes de ces douleurs lombaires restent souvent floues même pour des médecins expérimentés.
Ceux-ci ont souvent des difficultés à trouver les causes sous-jacentes de ces symptômes.
De toutes façons, les patients eux-mêmes ont du mal à localiser l’origine de leurs douleurs.

Le symptôme typique des douleurs lombaires : 

  • C’est une atroce douleur ressentie quelque part dans le bas du  dos.
  • Il est pratiquement impossible de diagnostiquer l’origine des douleurs lombaires sans effectuer des examens approfondis à l’aide de radios, scanners et IRM.
  • Même cette série d’examens est parfois non concluante, surtout quand les douleurs lombaires sont d’origine psychologique.
  • Quand les médecins ne trouvent pas de symptômes physiques aux douleurs lombaires, ils envolent leurs patients consulter un psychologue ou un psychiatre.
  • Par conséquent, il n’y a pas de véritable diagnostic posé.
  • Le dilemme est que dans ces conditions, il est possible que le problème ne soit jamais détecté.
  • Dans cette situation il est difficile de blâmer qui que ce soit, pas même le médecin qui n’as pas trouvé de causes aux douleurs lombaires.

Malgré  les recherches entreprises, aucune avancée décisive ne se dégage. Pourtant, quelques chercheurs affirment que les sont responsable de cette situation.

Les points de déclenchement :

  • Ce sont des nœuds, des contractures dans les muscles.
  • Ils sont la cause de douleurs dans les attaches musculaires.
  • Ils provoquent  des douleurs référées.
  • Ils sont de deux sortes, latents et actifs.
  • Les points de déclenchement actifs causent des douleurs même au repos.
  • Les causent des douleurs quand on appui dessus.
  • Chaque douleur peut être provoquée par plusieurs points de déclenchement.

Les douleurs lombaires peuvent être provoquées par un point de déclenchement dans les muscles abdominaux ou les fesses.

Beaucoup de douleurs lombaires s’atténuent et disparaissent dans les trois mois et reviennent aussi soudainement qu’elles s’en vont.
Pourtant certains symptômes indiquent que le problème est sérieux et qu’une intervention chirurgicale est nécessaire.

Types de symptômes concernés :

  • Le .
    C’est un problème qui se déclenche en dessous de la deuxième vertèbre lombaire par un pincement ou une compression des nerfs situés à ce niveau. Il se trouve que ces nerfs permettent le contrôle organes situés dans le bassin et les membres inférieurs.
  • Douleur abdominale sévère.
  • Fièvre soudaine et des frissons sans preuve de maladies qui normalement viennent avec ces deux.
  • Perte de poids inexpliquée.

Contrairement à d’autres pathologies, les symptômes de douleurs lombaires peuvent varier d’un cas à l’autre et leurs gravité dépend également des spécificités de chaque patient.

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow ! Boosté par WP-Avalanche

Abonnez vous Ici
Catégories
Archives