Pensez a laisser un commentaire, une surprise vous attend !

La est un signal d’alarme dans notre corps : 

C’est un signal difficilement supportable que l’on désire couper le plus vite possible. La lutte contre la douleur est souvent l’une des priorités de la médecine.

Quand nous ressentons de la douleur, le cerveau reçoit une information véhiculée par les nerfs et la moelle épinière à partir de l’endroit qui est en souffrance.

Les fibres nerveuses pouvant transmettre les douleurs sont de deux sortes :

  • Les  :
    Elles sont enduites d’une substance appelée .
    La myéline permet  de transmettre très rapidement au cerveau, les impulsions nerveuses, lors d’une blessure soudaine.

La douleur ressentie est très vive.

  • Les  :
    Elles ne sont pas gainées de myéline.
    Les informations qu’ elles transmettent voyagent plus lentement.
    Ces signaux sont produits par des lésions organiques ou des maladies.

La majorité des douleurs dorsales sont transmises par ce type de fibres. Une stimulation nerveuse supplémentaire des fibres-A environnantes peut réduire l’intensité du signal douloureux et même l’interrompre.

Les  :

  • Au niveau de la moelle épinière, une stimulation nerveuse supplémentaire des fibres-A environnantes par des manipulations ou des massages, réduit l’intensité des signaux qui parviennent jusqu’au cerveau.
  • Au niveau du cerveau, les endorphines peuvent fermer les . Les médicaments antidouleurs assurent aussi cette fonction.

Quelques mots sur les endorphines :

  • Les endorphines sont des substances secrétées par l’hypophyse et l’hypothalamus lors de situations stressantes.
  • Elles ont la faculté d’atténuer la douleur.
  • En faisant du sport, la sécrétion d’endorphine peut être multipliée par cinq.
  • C’est pourquoi ont recommande de faire de l’exercice physique aux personnes déprimées.
  • L’ avantage principal des endorphines est qu’ il n’y a pas d’effets négatifs.

Quelques termes utilisés par les médecins, au sujet de la douleur :

  • Analgésie, terme qui signifie . Les analgésiques sont des médicaments qui soulagent la douleur.
  • Seuil de douleur, limite au-delà de laquelle on ressent la douleur.
  • Radiculopathie, désigne le pincement d’un nerf au niveau d’une vertèbre (sciatique).
  • Douleur neurogène ou neuropathie, gène perçue dans le fonctionnement d’un nerf.
  • Névrite, inflammation d’un nerf.
  • Douleur centrale, douleur ayant pour cause une lésion du système nerveux central.

Quelques mots sur le système nerveux central :

  • Il se compose de l’encéphale qui est lui-même constitué d’une part :
    Du cerveau.
    Du tronc cérébral.
    Du cervelet.
  • Et d’autre part :
    De la moelle épinière.

Comme tout le monde l’a appris en cours de science, l’encéphale se situe sous le crâne et la moelle épinière au centre de la colonne vertébrale, qui est un canal de protection pour notre système nerveux.

Le système nerveux central est entouré par les méninges.

Fondamentalement, le signal de douleur est une fonction importante, c’est un signal d’alarme nécessaire. Il nous met en garde sur les dangers de notre environnement et nous permet de réagir pour préserver notre sécurité.

 

 

 

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow ! Boosté par WP-Avalanche

Abonnez vous Ici
Catégories
Archives