Pensez a laisser un commentaire, une surprise vous attend !

Les lombalgies dites communes :

  • Les lombalgies communes sont en rapport avec un problème mécanique (pincement ou hernie discale, arthrose…).
  • Elles s’opposent aux maladies de la colonne vertébrale qui n’ont pas de causes mécanique (infection, ostéoporose, ….)
  • Elles s’opposent aux maladies qui ne concernent pas la colonne vertébrale, mais qui causent des (colique néphrétique…).

En général, le terme de mal de dos est utilisé pour désigner les douleurs lombaires ou lombalgies.
Le dos est la zone corporelle qui s’étend de la nuque jusqu’au bassin. Seul le bas du dos ou la région des reins est en rapport avec la partie lombaire de la colonne vertébrale.

La lombalgie ou le mal de dos est un symptôme, pas une maladie.

Le plus souvent, le problème mécanique provient de la dégradation d’un ou de plusieurs composants formant la colonne vertébrale (os, disques, articulations, ligaments).
Quelquefois, le mal de dos indique une infection, un rhumatisme inflammatoire, une tumeur ou une affection touchant les organes du tronc comme les reins, les voies urinaires, le foie, les ovaires…

Le mot lombalgie signale une douleur de la région lombaire et le mot aiguë veut dire que la douleur est apparue dernièrement, depuis moins de 6 semaines. « Aigu » diffère des appellations subaiguë (plus de 6 semaines) et chronique (plus de 3 mois).
L’expression aiguë n’est absolument pas synonyme de douleur intense.

Le est l’origine la plus répandue de lombalgie aiguë :

  • Le lumbago commence brutalement, la plupart du temps après un effort parfois violent et inhabituel, quelquefois insignifiant et banal.
  • Le plus petit mouvement déclanche des douleurs terribles.
  • Le lumbago est une lombalgie aiguë en relation avec le début d’une dégradation d’un disque intervertébral.
  • Le lumbago est très spectaculaire, il cause une incapacité importante, mais ce n’est pas grave.
  • Il dure environ une semaine.
  • Une sensation de dérangement le long de la colonne vertébrale peut se produire lors de certains mouvements.

Toutes les lombalgies aiguës ne sont pas des lumbagos :

Les lumbagos sont inhabituels à un âge avancé. Dans ces circonstances, les symptômes correspondant à la lombalgie aiguë peuvent être la conséquence d’un ou d’une poussée d’arthrose.
Des radios aideront à poser le diagnostic.

Comment sait-on si les lombalgies sont d’origine mécanique ou inflammatoire ?

Les douleurs mécaniques sont produites :

  • Par certaines positions comme, la station debout ou la position assise prolongée,
  • par certaines activités comme, par exemple, le port de charges, la marche…

Elles sont soulagées par le repos dans une position confortable. Les patients qui ont des problèmes mécaniques comme de l’arthrose ou un disque intervertébral endommagé n’ont pas mal au dos s’ils trouvent la bonne position. Ils risquent seulement d’être réveillés la nuit en se retournant dans leur lit.

Les douleurs inflammatoires sont :

  • peu influencées par les positions et les activités.
  • Aggravées par le repos.

Lorsqu’ un malade souffre d’un rhumatisme inflammatoire les douleurs surviennent dans la deuxième partie de la nuit, gênant le sommeil à partir de 3 ou 4 heures et provoquent un dérouillage matinal qui dure parfois une demi-heure et quelquefois plusieurs heures.

Il est essentiel d’interroger le malade pour savoir si les douleurs lombaires sont d’origine mécanique ou inflammatoire. Des analyses sanguines peuvent révéler que la cause des douleurs est due à une inflammation.
Cependant, il faut savoir qu’une inflammation localisée dans la colonne vertébrale peut se produire, sans anomalie sanguine.

Recherche populaire:

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow ! Boosté par WP-Avalanche

Abonnez vous Ici
Catégories
Archives